Site de l'association des amis du musée du Grand-Pressigny

>>>Se connecter



Cette association des Amis du Musée du Grand-Pressigny a été créée en 1935 à l'initiative des préhistoriens amateurs locaux : médecins, notaires, instituteurs, agriculteurs…

Le premier musée a été installé en 1932 à la Mairie du Grand-Pressigny.

Le musée a été transféré en 1953 dans les locaux du Château achetés par le département d'Indre et Loire. Ce musée a été conçu et installé par Gérard Cordier qui en fut conservateur.

Rénové en 1980 par Jean-Claude Marquet, il vient de connaître une extension et une rénovation totale, conçue et réalisée sous la direction de Madame Catherine Louboutin, conservateure. Les travaux ont été financés par l'Europe, l’État français, la Région et le département d'Indre et Loire.

Le bureau de l'Association est constitué de quinze membres. Pour tous renseignements sur l'association cliquer ICI.

Ce blog va vous présenter la vie de l'association, ses publications, sorties, découvertes…


Pour tous les renseignements pratiques sur le Musée cliquer ICI

Une importante découverte en 1970 relance l'activité de recherches pressigniennes au Grand Pressigny.

Les lames telles qu’elles sont apparues à l’équipe de fouille.

Barou

Barou
Le coffre de prélèvement du bloc de terre portant l'ensemble des lames .

Bien dégagées, lavées, les lames telles qu'elles furent présentées à Monsieur et Madame Leroi-Gourhan. Ils ont dépêché deux techniciens avec les produits nécessaires pour effectuer les moulages de cet ensemble de lames. « la découverte du siècle » selon eux.

Monsieur et Madame LEROI-GOURHAN et les Inventeurs décident de procéder au moulage de l'état apparent du dépôt. Les premières lames sont alors extraites, numérotées, pesées, mesurées. Un point noir à l'encre de Chine indique la position de chaque lame sur le sol. (La suite des analyses a été éditée dans Gallia Préhistoire, 1975, tome 18. Cliquer ICI)

14 octobre 1972, les inventeurs font don des lames à l'AMGP qui les transmet au Musée pour exposition.

11 septembre 1974, ces lames sont classées Monument Historique.

Cette découverte a relancé l'intérêt scientifique et fait démarrer les recherches sur ce site pressignien mondialement connu.

L'association remercie les inventeurs et les donateurs.

L’association vient de recevoir en donation une importante collection privée. Actuellement en cours d'études, elle sera présentée dans le bulletin de juin 2012.

Aucun article
Aucun article